dimanche 19 août 2007

Fleurs des moissons et prix de la baguette



Une bien jolie idée qu'ont eu les agriculteurs, faire fleurir les jachères. Cosmos, lin rouge, zinnia et centaurée bleue, ces fleurs n'inspireront peut-être pas un nouveau Monet... mais le Beau fait du bien à l'âme.

Profitons en bien, l'année prochaine les jachères vont être cultivées. Tant mieux pour le cours du prix des céréales, tant pis pour la nature...




Bientôt + 8 cts la baguette ! Vous la payez combien? Moi, je ne sais pas ... Depuis trois ans, tout le pain est fait maison, nous sommes vraiment trop loin du boulanger, l'Homme a même eu droit à un stage pain et viennoiseries chez Bocuse ce printemps... Aucun doute, le prix de la farine va s'envoler également.

Mais si une irréprésible envie de pain au chocolat vous taraude, invitez-vous chez Gracianne ce matin, c'est un bonheur et c'est ici.

13 commentaires:

  1. celle qui voudrait bien poster tranquille !19 août 2007 à 11:09

    C'est malin Léna ! Le temps que je poste mon commentaire (hautement intéressant tu t'en doutes) tu as changé l'ordre de tes posts et pof "blogger n'est pas en mesure de traiter...".
    Je disais donc : un stage chez Bocuse ? Vous faites les choses trèèès sérieusement chez vous (j'ose à peine dire que je suis sortie acheter mes chocolatines).
    Oui, j'ai vu le post de Gracianne, une douce impression, tu imagines !
    Pour le prix de la baguette, j'ai honte, je n'en sais rien... je rentre, je demande, je paie, je sors. Zutalor ! Comment se fait-il que je ne connaisse pas le prix du pain que j'achète ?
    Profite de ce champ Léna, profite. Je n'ai rien de tout ça en ville. Profite pour nous ;-)

    RépondreSupprimer
  2. A côté de chez moi, il y a surtout des pâtures, des champs cultivés et des bois. Mais en allant chez un pépiniériste dans le département voisin, j'ai longé ces jolies jachères et rêvé de grandes étendues de coquelicots et cie...

    Si j'habitais en ville, jamais il ne me serait venu à l'idée de faire notre pain. Mais ici, une quasi obligation est devenu une passion!

    RépondreSupprimer
  3. celle qui va mieux regarder le prix du pain19 août 2007 à 13:09

    Papilles et pupilles, qui vit pourtant en ville, fait son pain ! Non, je crois que vous êtes toutes pétries (oh que je suis spirituelle) de bonnes ondes quant à l'orientation que vous donnez à vos envies.
    Tu habiterais en ville, Léna, je suis prête à parier que faire ton pain te séduirait tout autant (tu parles de passion, donc c'est cuit !)

    RépondreSupprimer
  4. Ici, ces jours-ci, les trois boulangers des villages avoisinants sont fermés. Il pleut. Je suis en train de faire lever une belle pâte, pour du pain à la croûte noire comme je l'aime.
    Je te comprends, j'adore ça boulanger. Si seulement j'avais plus de temps.
    Le boulanger que je préfère par ici, celui qui a un four à bois qui va bien, est à 5 kms. Du coup, on lui en achète 10 baguettes à chaque fois et on les congèle. Je crois que la baguette tradition est à 90 centimes (ce n'est pas moi qui vais l'acheter).
    Ils sont jolis les champs par chez toi. Il y a peu de jachères dans le Vexin. Mais on revoit de plus en plus de coquelicots dans les blés.
    Bon dimanche Léna et Regardeuse.

    RépondreSupprimer
  5. Ahh Gracianne ! Vous pouvez vous vanter de nous avoir fait plaisir ce matin, en poussant la porte de votre cuisine ;-)
    Bon dimanche à vous aussi.

    RépondreSupprimer
  6. Mon pain vient de sortir du four, une réussite. Tellement fière que j'aimerais le partager avec vous. La croûte chante tout doucement, il embaume.
    Regardeuse, je ne suis pas habituée qu vouvoiement sur la toile, ça me fait tout bizarre.

    RépondreSupprimer
  7. Pas d'inquiétude Gracianne, le temps qu'il refroidisse un peu, on arrive toutes les deux, n'est ce pas Regardeuse ?

    J'adoooore quand le pain chante, non seulement c'est beau mais c'est signe que la croûte croustille, ce qui n'est pas forcément une lapalissade...

    RépondreSupprimer
  8. Ca papote, ça papote, et alors ??? on le partage ce pain oui ?
    (je sais exactement le bruit que fait la croûte qui chante, j'adooooore. Et aussi la sensation lorsqu'on pose la mie chaude sur la lèvre supérieure)

    RépondreSupprimer
  9. Oui, et le nez dans la mie encore chaude :)
    Tout ce que je peux vous dire c'est qu'il est vraiment bon, comme je le voulais.
    Allez, au boulot. Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai remarqué ça moi aussi dans notre région, les moindres bouts de champs inutilisés sont fleuris de "jardin japonais", j'adore. Mais si vous saviez le nombre de fois où j'ai semé ces graines et où je n'ai récolté que des fleurs oranges et 4 coquelicots... Ils ont trouvé le bon fournisseur

    RépondreSupprimer
  11. Le prix de ma baguette ?
    0.90 € !
    Incroyable comment les prix flambent à la campagne.

    J'habite au bord d'une falaise en Bretagne.
    Et à côté de chez moi, il y a surtout de l'eau et des cailloux.

    Amitiés
    Lilas

    RépondreSupprimer
  12. Tout ce pain... ah là là... Je suis étrange, je n'ai jamais vraiment aimé la mie, mais la croûte! Et j'aime le petit goût imperceptible de noisette de certains pains. Il y a des années, nous avions semé ces graines de fleurs sauvages mélangées un peu partout. Nous avons encore des surprises, des années plus tard... un petit coquelicot par ici, une petite fleur bleu par là... Vous avez ces sacs de graines de fleurs sauvages à semer à tous vents? Ce serait une belle balade du dimanche, semer à tout vent dans la campagne :)))

    RépondreSupprimer
  13. celle qui lit les posts anciens26 août 2007 à 20:42

    C'est bien du Chat Bleu ça !! Je nous imagine, toutes, semant à tout vent et à tout va, nos petites fleurettes :-)
    (l'idée est poétique mais ça me fait marrer)

    RépondreSupprimer