samedi 29 août 2015



                               

                                                    Difficile d'imaginer qu'août se termine déjà...
J'avais souvent le sentiment d'attendre...d'attendre la belle saison, les fêtes, les enfants, le meilleur moment...cela m'a demandé des efforts, des années pour apprécier l'instant présent...j'avoue que le passé ne me passionne pas, je ne vis plus que dans le présent...et le futur très proche...

vendredi 7 août 2015

un visage...



parce qu'après tout...on aime savoir avec qui on parle... parce qu'on me le demande de temps en temps... et qu'à la longue, refuser ressemble à un caprice... parce que c'est l'humeur du jour et c'est tout... après tout!
belle journée à vous

lundi 27 juillet 2015

Les mascottes...des années après...




S'il y en a qui supportent bien la canicule, ce sont bien elles ! Toutes poussiéreuses à force de s'enterrer dans la terre, mais pas les dernières pour quémander un morceau de melon, une tranche de tomate et des feuilles de salade bien fraîches, enfin une laitue entière par jour...Elles ont 11 ans, une taille de 30cm et sont nées dans un jardin ami, de parents italiens, Armando et Zita,  très prolifiques l'année de la grosse canicule...Elles n'ont toujours pas de nom...alors que tout chaton qui nait ici est immédiatement nommé! Va comprendre...


dimanche 28 juin 2015

Gâteau traditionnel aux amandes de St Jacques de Compostelle





Gâteau traditionnel aux amandes de St Jacques de Compostelle 
dont la recette fut créée au XVIe siècle en Espagne, sans farine, ni levure, 
Trouvée dans "Repas de famille" du grand Ferran Adrià, inspiré des plats servis chaque jour à l'équipe du restaurant elBulli.
Je veille à ce qu'il y ait toujours des amandes en poudre dans ma réserve parce qu'il n'y a pas plus facile pour faire un délicieux gâteau en 25 minutes...Il plaît beaucoup, c'est même LE gâteau dont rêve ma fée pour son retour en France...et  qu'on déguste sans culpabiliser. Quoique ma mère, qui s'est aussi appropriée cette recette, le sert surmonté d'une crème mousseline au café, mais là on ne joue plus dans la même catégorie...

3 gros œufs de 70 g chacun
150 g de sucre en poudre
150 g de poudre d’amandes
2 pincées de cannelle en poudre
Le zeste d’un demi-citron
Un peu de sucre glace pour la présentation

Préchauffer le four à 180°
Beurrer et fariner un moule à tarte (on peut le garnir d’un papier de cuisson)
Mélanger la poudre d’amandes avec la cannelle et le zeste de citron, réservez
Casser les œufs dans un saladier et ajouter le sucre
Battre ce mélange pendant 5mn minimum, montre en main, la consistance doit être épaisse et mousseuse
Ajouter délicatement la poudre d’amandes aux œufs et sucre battus en soulevant la masse à la spatule pour garder un maximum d’air dans la préparation.
Verser dans le moule sur 1,5 cm d’épaisseur
Enfourner 17 minutes jusqu’à ce que le gâteau soit doré. Retirer du four et laisser refroidir dans le moule.
Démouler le gâteau et le découper en parts, saupoudrer de sucre glace tamisé finement.
Vous pouvez aussi accompagner ce délice de framboises fraîches, de fraises et même de pêches ou d'abricots rôtis.

lundi 22 juin 2015

J'aime beaucoup l'été parce que je peux...




marcher pieds nus dans l'herbe perlée de rosée ou dans le sable chaud
mettre les doigts de pieds en éventail
sentir le parfum des roses, les belles anciennes aux noms désuets
faire des couronnes de fleurs de carottes sauvages pour les enfants
respirer l'odeur de l'herbe coupée ou de la terre chaude après la pluie

faire une infusion de verveine fraîche
cueillir des framboises et savourer
mettre la table sous les arbres
déguster de vraies tomates charnues
faire un méchoui avec plein, plein de gens sympas

prendre le temps, profiter
lire sur un banc
contempler les étoiles, couché dans l'herbe
se faire réveiller par les premiers rayons du soleil
écouter le concert des grillons

se réjouir des éclats de rire des enfants dehors
s'assoir sur un muret et discuter avec les voisins
applaudir les belles rouges ou bleues du feu d'artifice

Savourer chaque moment...et vous, quels sont vos petits plaisirs d'été ?

mercredi 3 juin 2015

Faire un sirop de fleurs de sureau...



Cueillir une vingtaine de corymbes de sureau noir lorsque les fleurs commencent à s'ouvrir
Débarrasser les fleurs du pédoncule
Déposer les fleurs dans une bassine à confiture
Ajouter 1litre d'eau froide et le jus d'un citron
Bien noyer les fleurs dans le liquide
Laisser macérer 24h au réfrigérateur
Filtrer avec un linge et remettre le liquide dans la bassine
Ajouter 1 kg de sucre en remuant
Porter à ébullition, donner quelques bouillons puis laisser refroidir
Verser dans des bouteilles hermétiques -bouteilles à limonade-
Se conserve 2 à 3 semaines au réfrigérateur

la recette est de Philippe Gason

Florence de jardins merveilleux en fait un joli cocktail nommé Hugo qui fête joliment l'été et c'est ici



mercredi 27 mai 2015

Un gâteau au chocolat et aux noisettes grillées pour fêter avec gourmandise tout ce qui nous plaît...


Presque un an que je n'ai pas poussé la porte, j'ai eu du mal à trouver la clé, j'ai failli renoncer, trop de poussières, des incertitudes...  puis je me suis décidée, après tout puisque cela me fait plaisir... Le seul motif valable d'ailleurs!

Tant de choses en une année, des moments gais, d'autres tristes, la vie quoi! Comme pour vous j'imagine...Alors pour fêter tout ce qui nous plaît aujourd'hui, un gâteau s'impose, un gâteau riche et absolument décadent....je vous en sers une belle tranche?


Recette du plantureux gâteau version noisettes grillées et chocolat
offerte il y a trente ans par la maman d'une amie de toujours, Nadia tu te reconnaitras...

-180 gr de farine tamisée
-125 gr de noisettes grillées ou d’amandes moulues ou  en poudre
-200 gr de chocolat noir fondu
-250gr de sucre
-250 gr de beurre ramolli
-1 paquet de levure alsacienne
-1 paquet de sucre vanillé
-6 œufs
-6 cuil. à soupe d'eau ou du rhum ou autre alcool


Préchauffer le four à 170° et beurrer , fariner un moule à kougelhopf.
Mélanger au batteur le sucre, le beurre et le paquet de sucre vanillé.
Incorporer l'un après l’autre, les œufs en fouettant jusqu'à ce que le mélange blanchisse
Ajouter les noisettes ou les amandes en poudre, le chocolat fondu, le rhum puis la farine mêlée à la levure.
Rapidement remplir le moule beurré et fariné.
Mettre au four à 170° (thermostat entre 5 et 6) pour 50 minutes.