jeudi 5 février 2009

Le bon chanoine...éclaire la fin de l'hiver

Il n'y est peut-être pour rien, mais son blanc-cassis, bien fait, veille à la joie des assemblés bourguignonnes...Ce soir ne devrait pas déroger, alors j'ai préparé celui-ci, à mon avis le meilleur des Kir, léger avec de l'esprit, celui du "Charlemagne" à Pernand-Vergelesses, une très belle adresse où la cuisine est loin d'être traditionnelle...

kir "Le Charlemagne"
une bouteille de Bourgogne Blanc
50 gr de sucre fin
1 gousse de vanille grattée
1 cardamome noire
4 graines de coriandre
de la crème de cassis "double crème"
du Perrier très frais

Je fais chauffer le vin blanc dans une casserole, puis le flambe -la hotte doit être éteinte-
J'ajoute le sucre et les épices. je laisse infuser au frais.
Au moment de servir, je filtre.

Dans le verre, 2 cl de crème de cassis "double crème", j'insiste, c'est tout autre chose, bien plus aromatique
6 cl de vin blanc épicé
et 3 cl de Perrier
Peu alcoolisé, on déguste tout de même avec modération.

Une tranche de cake salé l'accompagne très bien...je l'aime avec une jolie texture et beaucoup de goût, alors c'est au chorizo et fromage basque




Cake Chorizo-fromage basque
3 oeufs
150 gr de farine + 1 sachet de levure alsacienne bio
10 cl d'huile de tournesol
12.5 cl de lait entier
100 gr de fromage râpé
100 gr de fromage basque en dés
150 gr de chorizo de bonne qualité sinon le cake sera gras, en fines rondelles
50 gr de poivrons rouges grillés en petits dés
2 cuillères à soupes d'herbes ciselées
des pignons de pin et un peu d'origan séché

Je chauffe le four à 180°C th 6
Je fais revenir le chorizo à feu doux dans une poêle pour le dégraisser SANS le brûler. Je le dépose sur une feuille d'essuie-tout.
Dans un saladier, je fouette les oeufs, la farine et la levure.
J'ajoute l'huile, le lait, puis à la spatule les fromages, les poivrons, le chorizo et les herbes et je mélange rapidement.
Je verse dans un moule anti-adhésif, saupoudre de pignons et d'origan et glisse au four pour 45 min.

Une réunion bien sympathique en somme...

23 commentaires:

  1. Merci Lena pour cette nouvelle fenêtre sur votre joli univers que j'aime visiter et qui me donne souvent envie d'escapade loin de Paris... Je retiens aussi la suggestion gourmande du cake (fromage basque, pignons, hummm)!

    RépondreSupprimer
  2. Ne pas aller chez Léna à 19h19, le ventre vide et aucune idée pour le dîner en prime. Pas de chorizo, ni de poivrons... Dommage, je suis sûre que c'était le repas parfait pour ce soir...

    RépondreSupprimer
  3. Ah non hein ! Je signe pas ,-)))5 février 2009 à 21:05

    Anonymement, les "miens" me reconnaîtront, je dirai : "Ne JAMAIS aller chez Léna tant, lorsque j'en repars, je me sens petite petite petite"...

    RépondreSupprimer
  4. Je m'apprête à aller au lit avec un bon bouquin (c'est bien aussi) et j'ai une soudaine envie d'un apéro à la façon Léna... Mais non, non ce n'est pas le moment !! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Alice, bienvenue et merci pour vos jolis mots!

    Flo, fallait t'arrêter ici, ils étaient encore tièdes à cette heure là...

    Les tiens t'ont reconnues!!! et ils n'ont aucune inquiétude quant à ta taille;-)))

    Valériel, oh oui, les livres n'aiment pas les traces de chorizo...

    RépondreSupprimer
  6. oh! ce kir est bien différent que celui qu'on nous sert dans les bistrots dijonnais...
    j'aime toutes les épices qui doivent changer délicatement le parfum de cet incontournable apéritif... je vais essayer...
    en tout cas, ces réunions ont l'air vraiment agréables...
    bises

    RépondreSupprimer
  7. Tu verras, léger et de l'esprit...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Je viens d'aller jeter un oeil à toute vitesse sur la bouteille de crème de cassis! Zut, elle n'est pas double crème! Je vais me mettre en chasse! J'espère que ce n'est pas introuvable dans nos contrées nordiques!

    RépondreSupprimer
  9. Et bien le voilà mon apéro de dimanche...avec le cassis double crème ramené de Bourgogno il y a peu.....!

    RépondreSupprimer
  10. Je n'imaginais pas qu'elle passait les anciennes frontières...Mais il faut dire qu'une Plantfinder comme toi, forcément, voyage beaucoup...
    J'ai pensé à toi et à ton Maitrank, je vais surveiller l'aspérule dès le mois prochain...

    RépondreSupprimer
  11. L'anonyme est fin connaisseur! une cuillerée au moment de servir sur une poire au vin...les arômes vont très bien ensemble et que dire de la couleur...

    RépondreSupprimer
  12. oh Léna j'ai faimmmmmmm et je meurs devant cette sublime photo de cake... humm ces petits pignons de pin que je picorerais avec gourmandise. Tu vois ? juste picorer ! je le prends entre le pouce et l'index et avec un peu de chance, un mini morceau de cake vient avec ..... pfffffffffff je suis au régime

    RépondreSupprimer
  13. Ariane, ta force de caractère m'impressionne!
    Le plus dur est la première miette...

    RépondreSupprimer
  14. Merci Léna; cet apéritif inventif, if if, sera parfait pour mes invités dimanche! En ce moment, je n'ai aucune idée culinaire "hors peinture"!Passe un excellent week-end !!
    Ariane, tiens bon, quelques carottes elegament trempées dans un fjord aux herbes et au safran...et le tour est joué.Mais comment résister au convivial impérial, al al, Kir Charlemagne?

    RépondreSupprimer
  15. miam miam lena, c'est pécher que de tenter de bon matin les copines au régime ! mais qu'importe si le plaisir y est ! bise

    RépondreSupprimer
  16. Merci de rendre encore et encore notre quotidien plus chaleureux ... à tous les sens du terme.
    Miam ... encore plein de bonnes choses à tester !

    RépondreSupprimer
  17. De belles recettes qui ravissent un apéro et lui amènent un peu de soleil par ce temps gris... :)

    RépondreSupprimer
  18. bien que Bourguignonne je ne connaissais pas du tout ce kir
    Marie

    RépondreSupprimer
  19. Voila une très belle idée d'Apéro en prévision...et le Cake me fait envie , ça promet ..

    RépondreSupprimer
  20. La creme de cassis double-creme, uhm, tentant, on imagine un liquide presque noir, veloute.

    RépondreSupprimer
  21. Un Kir dont j'ai grand envie de faire la connaissance.
    Et aucun problème pour l'accompagner de ce cake.

    RépondreSupprimer
  22. pour aller régulièrement au pays basque,c'est une recette que j'ai tout de suite adopté...
    bon, trouver du bon chorizo, pas facile dans mon coin, mais ...je trouverai!

    RépondreSupprimer