jeudi 7 février 2008

Le temps d'un soupir...


Le chat paresseux
Sous le soleil
Réchauffe ses abattis

Petits bonheurs,
un après-midi de grand beau temps
le jardin attirant
un thé pris au soleil
parenthèse qu'on goûte sans une once de culpabilité...
Pensées à ordonner
Fil vagabond
Liste "à faire" qui s'allonge
Demain, un autre jour

7 commentaires:

  1. Louise (Gato Azul)8 février 2008 à 02:59

    Et c'est pour ça qu'on aime les chats... cet abandon et cette propension pour le bonheur et le bien-être. Goûtes le soleil, Léna, goûtes-le pour moi. Je dois 'rebosser' ferme... je suis inondée de travail et je n'ai qu'une envie, faire comme ton chat!

    RépondreSupprimer
  2. ils ont cette façon unique de nous suggérer d'arrêter un peu de courrir partout. Ils savent apprécier ce rayon de soleil que sans eux nous n'aurions peut être pas vu et puis c'est si apaisant à regarder. Heureux les chats de maison

    RépondreSupprimer
  3. Comme je l'envie, j'irais bien me recoucher tiens.

    RépondreSupprimer
  4. En Picardie aussi il y avait du soleil hier. C'est drôle j'ai photographié mon chat aussi. Il se chauffait au rayons du soleil. Et quand on est tout noir ça chauffe vite. Un bonheur de passer la main sur son pelage tout doux et tout chaud !

    RépondreSupprimer
  5. Oh oui Bellesahi : caresser le pelage doux comme du talc et chaud, si chaud, prolonger le geste jusqu'au fond de la patte et... glisser un doigt tout doucement entre les pelottes qui se referment ;-))
    Rhââââ, je connais exactement cette sensation et j'adore !

    RépondreSupprimer
  6. se prélasser au soleil, dormir autant que l'on veut,se nourrir de rien!
    Elle est pas belle la vie?.....de chat.

    RépondreSupprimer