mardi 12 août 2008

Marquisette, et commencera la fête...



L'apéritif se tiendra sur la terrasse, la délicieuse Marquisette, fraîche, citronnée, facilitera la conversation et mettra l'esprit à la fête. La maman de la fiancée l'a préparée en maître et tout le monde voudra la recette! Les cakes salés se déclinent de multiples façons, les goûteux melons taillés en boules se sont habillés de délicates feuilles de jambon italien, les gougères disparaitront à vue d'oeil...

MARQUISETTE

pour 10 personnes :

Mélanger dans un saladier,
1 litre de vin blanc de Bourgogne
500 grammes de sucre cristal
1 kg de citrons en rondelles bio

Laisser macérer au frais pendant 48 heures

Puis filtrer
au moment de servir ajouter 1 bouteille de Champagne ou de Crémant
et une bouteille de Perrier, toutes deux très fraîches

Ajouter des tranches de citron et servir bien frais !



Le préau ombreux accueille volontiers la fête


La mise en place est un peu précipitée, les assiettes blanches sont oubliées, les assiettes de présentation se sentent un peu seules...pas grave, les fleurs sont si jolies, camomilles blanches et vertes, oeillets vert chartreux, lysanthus déroulant un violet soyeux, lys des Incas d'un blanc si pur...




Plus loin, les viandes rôtissent dans leur croûte d'herbes et d'épices et chargent l'air de fumets gourmands...qui tiendront toutes leurs promesses...

La suite appartient à nos amoureux...

Pas eu le temps de faire des photos, celles de la famille et des amis ne sont pas celles que prennent les bloggeurs...alors tant pis, pour le buffet des entrées, celui des desserts...



Les derniers feux s'éteignent dans la douceur de la nuit, la belle Lucie aurait souhaité que la fête ne finisse jamais...nous aussi

18 commentaires:

  1. Oups... je suis tellement, mais tellement contente pour vous tous que... ah zut, je suis sensible non ? Ecoute Léna : c'est magnifique ! Elégant, ravissant. Un charme fou.
    Ah oui, je suis trop sensible moi...

    RépondreSupprimer
  2. J'attendais avec impatience, et je suis très contente pour vous tous, de savoir que cette journée avait été magique, on le sent sur vos photos!

    RépondreSupprimer
  3. Avant, après, c'est sans la vie...dommage...mais un blog ouvert à tous oblige à la réserve...

    RépondreSupprimer
  4. (si si, on sent la vie qui palpite derrière chaque photo)

    RépondreSupprimer
  5. mais je me dois quand même de dire que les nombreux plats préparés avec amour et passion par Lena méritaient bien une photo sur ce blog!! Zut alors.!
    celà n'enlève rien au mérite et à la générosité de la raffinée cuisinière .

    RépondreSupprimer
  6. Les mots parlent tout autant que les photos quelquefois, et on le sent, au ton, au sourire dans l'ecriture, que c'a ete une belle journee.

    La marquisette a l'air terrible, je ne connaissais pas. J'imagine que ca descend vite, et que ca rend joyeux.

    RépondreSupprimer
  7. Très jolie fête sans doute, vu le raffinement des présentations ! Tant pis pour les goûteuses photos des entrées ! La Marquisette, ça doit le faire ! Merci pour la délicatesse de ce reportage...

    RépondreSupprimer
  8. LG ravie pour toi13 août 2008 à 13:56

    ce sont les photos idéales au contraire, le cadre était magnifique et les commentaires sous entendent la réussite et le bonheur de tous !

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour la recette de la Marquisette ! C'est gentil.
    (et tu sais qu'en ce moment, j'essaie tout...)

    RépondreSupprimer
  10. ce devait être une très jolie fête... la table est superbe, ces fleurs, le jardin ensoleillé pour l'apéritif...
    il reste un parfum de rêve d'une journée aérienne, si particulière et qui, comme tu dis, appartient à ces amoureux...

    RépondreSupprimer
  11. quelle belle fête, une cinquantaine d'amis et d'intimes pour partager le bonheur de deux êtres qui se sont trouvés, une Maman et un Papa qui veillent à tout, le plaisir de recevoir et de partager le bonheur, une journée unique dont elle et il se souviendront longtemps. Tu es une fée, Lena. Transmets les voeux du chat bleau pour beaucoup de bonheur aux tourtereaux et une longue vie heureuse de partage et de tendresse qui s'étire à l'infini devant eux.

    RépondreSupprimer
  12. Tiens, tiens, la même fête se tiendra ici le 28 septembre! Mais impossible de compter sur le soleil... Tout se fera à l'intérieur. Tu as sûrement préparé des tas de plats absolument délicieux qui m'auraient bien inspirer!

    RépondreSupprimer
  13. Je trouve que l'on peu imaginer tout ce que tu ne montres pas et tout ce que tu ne dis pas, les moments de bonheur et de joie et c'est bien d'imaginer ! des fois c'est bien de ne pas tout montrer... merci d'avoir partager ce petit moment avec nous !

    RépondreSupprimer
  14. Merci à tous pour les adorables appréciations! Mais je tiens à tempérer...beaucoup de petites mains et bien évidemment de gros bras se sont activés...ENSEMBLE, C'EST MIEUX! ENSEMBLE, C'EST LA CLE!
    Les deux mamans, une sur place, l'autre à une cinquantaine de km, avec leurs aides ont surveillé leurs feux et leurs fours, ont émincé, râpé, haché, mélangé, fouetté, touillé, fariné, mixé, pétri... Des amis ont aussi apporté des saladiers débordants, des meules de fromages basques... ect...
    Les hommes ont passé l'aspirateur sur les murs!!! Eh oui, ils ont dépoussiéré les poutres...ect...
    VRAIMENT...ENSEMBLE TOUT EST POSSIBLE!

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. C'est très impressionnant!! Ces double-rôtissoires, ces tablées dignes d'un banquet médiéval,ces fleurs délicates, une boisson rare au joli nom, 1001 choses encore, quelle logistique d'enfer, tout cela sous-entend! Ensemble, certes mais...chez toi!
    Toutes mes félicitations!!

    (

    RépondreSupprimer
  17. Très belles tables, dans un très bel environnement. Et merci pour la recette.

    RépondreSupprimer