dimanche 14 juin 2009

Le temps des cerises


Un petit déjeuner ensoleillé et ce sont toutes les agaceries d'une semaine de travail qui s'estompent...
Juin est ici LE mois des cerises comme mai est celui des roses.
Juin a l'odeur crissante des herbes sèches, celle, troublante du seringat aux délicats calices pourprés et celle, délicate et mielleuse des tilleuls dont les fleurs laisseront infuser parfums et bienfaits dans nos tasses d'hiver.
Le jardin regorge de verdures craquantes et goûteuses qu'un rien de cerfeuil affole.
Les oiseaux d'ici et d'ailleurs chantent, les abeilles bourdonnent, c'est pour fêter cette lumière radieuse.
Juin et la promesse enfin tenue de matinées ensoleillés qui gardent encore cette jolie fraîcheur qui rend tout plus léger...

23 commentaires:

  1. croquantes, gorgées de jus délicieux, les mettre en boucles d'oreille, tirer sur la queue... petits plaisirs d'enfance jamais oubliés et toujours pratiqués !

    RépondreSupprimer
  2. ... ou aspirer les tellement âpres dont le nom m'échappe... (je cherche...) irrésistibles parce que différentes, le noyau reste accroché à la queue...
    LES GUIGNES !

    RépondreSupprimer
  3. mon cerisier a décidé de ne pas fournir cette année...crise oblige..;o)
    nous en avons compté..allez, 20 peut être mais nous les bichonons!!

    RépondreSupprimer
  4. ... ou en faire de délicieux clafoutis recouverts de sucre glace!

    RépondreSupprimer
  5. Que tu le dis bien !La fin du printemps et le début de l'été sont magiques!

    RépondreSupprimer
  6. "La 20e édition du championnat suisse du cracher de noyau de cerise a attiré plusieurs centaines de personnes sous le soleil ce week-end à Saint-Aubin, ..."
    C'est incroyable mais ça existe!!!!!!!! D'ailleurs ça me rapelle un livre que j'ai beaucoup aimé : "Dis oui Ninon" de Maud Lethielleux.Vous savez le petit bruit que l'on fait en crachant le noyau d'une cerise!
    Ah! le temps des cerises........

    RépondreSupprimer
  7. Comme c'est beau les cerises, leur robe éclatante et vernissée leur donne un air si pimpant et si joyeux!
    Excellent week-end, Lena!

    RépondreSupprimer
  8. hier soir en rentrant du travail j'ai trouvé dans ma boite aux lettres le livre voyageur (merci Vichka),
    ce matin dans ma boite mail ce lien: http://www.dailymotion.com/video/x90jh3_une-fille-de-12-ans-met-une-claque_news
    que je voudrais partager avec vous comme je n'ai pas manqué de le faire avec mes enfants et mes amis.
    Bel été!

    RépondreSupprimer
  9. Je suis curieuse, je suis allée voir. Mal m'en a pris. Discours annonciateur de tant d'autres qui vont suivre, bien complaisants bien moralisateurs. C'était prévisible, l'occidental aime culpabiliser, s'auto-flageller. Oh comme nous sommes méchants, mais méchants ! Et cette petite fille si gentille qui (je cite) "pleure toutes les nuits dans son lit".
    Je sors. Je ne suis pas politiquement correcte là. Ce qu'il faudrait que je dise c'est "oh, c'est magnifique, quel courage, venir au micro énoncer tous ces manquements dont nous sommes coupables, l'avenir est entre nos mains et nous devons sauver nos enfants, tous nos enfants, tout est de notre faute, nous si méchants méchants méchants. Pas bien notre comportement. Pas bien".
    Pardon, allez.

    RépondreSupprimer
  10. Pas bien certainement et après?
    "Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde"
    Gandhi.
    c'est le seul commentaire que je me suis permise de faire quand j'ai transféré ce lien à mes proches,
    toutes les autres considérations, je les mets de côté, surtout celles de notre culpabilité "occidentale" (dite vous, Regardeuse), il ne s'agit pas d'être politiquement correct, mais de nous interroger encore une fois sur le message que nous transmettons.
    Quelle cohérence entre nos paroles et nos actes ? à ça les enfants sont très sensibles.

    RépondreSupprimer
  11. Nous nous rejoignons alors ;-)
    Tant que les parents trouveront banal de partir en avion et en hiver sous des cieux plus cléments à low-cost, qu'ils continueront d'envahir leurs tables de salon et leurs conversations de Voici et autre Gala ou le paraître imbécile fait loi, tant que leurs berlines climatisées payées sur huit ans à crédit seront leur moyen de locomotion, que les emballages trôneront en maître dans leurs poubelles non recyclables, alors... alors...

    Je ne baisse pas les bras, mais je refuse d'être l'hémisphère toujours pointée du doigt. Nos antennes chirurgicales implantées en zones sinistrées pour aider, sauver, soulever des humains comme nous, nos efforts continuels pour instruire, partager... Je n'attends pas de merci, mais au moins, AU MOINS, qu'on me dispense de ces discours lénifiants, petite-maison-dans-la-prairie.
    Les manches, je les retrousse. Mouais... comme je peux, pas souvent, pas autant que je le devrais, c'est vrai. Mais le prêchi-prêcha, J'EN PEUX PLUS !
    Des baisers gentils, Anna ;-) Sincèrement.
    (et j'ai adoré le livre de la vie d'Irina, puisses-tu l'aimer autant que moi).

    RépondreSupprimer
  12. un fond de culpabilité (certainement occidentale) me conduit cependant à souhaiter que Léna me pardonne d'avoir introduit matière à polémique dans son blog, je m'abstiendrai désormais et choisirai mes propres tribunes.Vous pouvez tout effacer.
    Pardon.

    RépondreSupprimer
  13. Ca alors... j'ai eu exactement le même réflexe Anna ;-) "mais qu'est-ce que je fais là ?". Bon, polémique, non quand même, si ?
    Tu vois Léna user de censure à notre endroit ? L'idée seule me fait frémir.
    Euh, bon c'était juste un échange non ? C'est ainsi que l'on pourrait le voir après tout : sainement ;-)

    RépondreSupprimer
  14. "un moment de petite honte c'est vite passé". Je me répète ça en boucle depuis tout à l'heure ;-))).
    Si Léna me vire du banc sous le Figuier, là oui je vais me sentir cloche ! (pff, même pas peur, personne ne me connaît).

    RépondreSupprimer
  15. Il n'y a pas matière à pardon. Pardon de dire ce qui nous énerve? Mais continuez les filles!
    En lisant aux premières heures, le message d'Anna, j'ai su que Regardeuse allait avoir du grain à moudre! Bien sûr, nous ne sommes pas des béni-oui-oui, alors parlons!...sauf que là, je ne peux vraiment pas participer...un méchoui pour plus de 100 personnes! taboulé libanais, poivrons grillés, caviar d'aubergine, tiramisù, pêches blanches à la verveine, mousse au caramel et croquant...ma participation pour la fête du solstice d'été. Je me sauve...

    RépondreSupprimer
  16. la campagne ? tout un chacum devrait avoir son coin de verdure ... je vis en Bretagne d'air et de liberté .. cordialement Chantal... à bientôt j'espère ..; cordialement vers vous

    RépondreSupprimer
  17. vous avez rectifié "Chacun" rire

    RépondreSupprimer
  18. Beautiful! :-)

    Sadly, the torrential rains of the last few days have ruined the crop of cherries just ready to be picked here in Austria.

    RépondreSupprimer
  19. Mais juin a le mauvais goût de passer trop vite, c'est son seul défaut.

    RépondreSupprimer
  20. Juillet est déjà là, es-tu en vacances?

    RépondreSupprimer
  21. Léna, fais-tu une petite sieste salutaire sous ton figuier?

    RépondreSupprimer
  22. Léna est partie sur la pointe des pieds :-)

    RépondreSupprimer