dimanche 6 avril 2008

C'est quoi, un petit déjeuner?



En Chine, c'est le plus souvent cela. Le congee au poisson, yu pin juk, une délicieuse bouillie de riz gluant au poisson très salé, qui donne la nausée à une jeune occidentale...

"P'pa, quand je rentre, tu me prépareras un petit déjeuner de princesse comme tu le fais le dimanche?
Je vois des choses extraordinaires, mais personne à qui en parler, alors je prends des photos, plein. Je passe le week-end chez une famille qui n'est ni francophone ni anglophone...On revient du cinéma ou j'ai vu un joli film anglais sous-titré en chinois. La jeune fille de la famille a treize ans et commence sa première année de français. Alors la communication est difficile, je me débrouille pour le quotidien mais je me sens bien seule. Ils sont adorables, très gentils, j'ai quand même l'impression d'être devant des extra-terrestres, je ne sais pas ce qu'ils pensent. Mais ils ont une fascination pour mes cheveux blonds et ma peau claire. Tous les voisins viennent "admirer"... Déjà à Shanghai, pourtant plus cosmopolite, nous sommes des stars, on nous demande sans cesse de nous laisser photographier avec eux dans les rues...On touche mes cheveux, oh discrètement...mais on ne peut pas s'empêcher...On est TOUT le temps regardé!
J'ai beaucoup de mal avec la nourriture, ils m'emmènent dans les restaurants traditionnels où je mange des spécialités de Nankin, des "choses cauchemardesques" avec de la langue de cochon je crois, du poulet noir...Vous, je suis sûre que ça vous plairait!!! Ce soir je vais au théâtre. Même s'ils sont très gentils, j'ai envie de revoir des français... Lundi, je pars pour Pékin, la Grande Muraille, la Cité Interdite..."

Là, ses SMS étaient très longs, à la mesure de sa sensation d'isolement, je suppose...Mais ce sont ces immersions totales qui sont enrichissantes.

17 commentaires:

  1. Regardeuse qui se marre6 avril 2008 à 18:04

    Ahhh des nouvelles ;-)
    J'essayais d'imaginer les sms que la petite Chinoise que vous recevrez peut-être à votre tour enverra à ses parents "venez me chercheeeeer ! Ici, le matin, ils me font tremper des morceaux de pain mou avec une pâte écrasée et jaune (ils appellent ça du beurre je crois) et parfois, la dame, elle me propose de mettre en plus des fruits écrasés (de la confiture ?) ça me dégoooooûte !".
    Déjà que je petit-déjeûne jamais, si, en plus, fallait m'asseoir devant un bol de riz avec du poisson mou, ça m'achèverait je crois.
    La Cité Interdite, la Grande-Muraille, profite ma grande, PROFITE !!
    L'immersion totale, tu as parfaitement raison, y'a que ça de vrai ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ici aussi on rigole! Je suis ouverte à beaucoup de propositions mais pour le congee...Faut s'habituer je crois! Les pattes de poulet frites, les oeufs de cent ans pas facile non plus!
    Le message de ce soir dit qu'elle est triste de les quitter, ils ont fait plein de choses avec elle. Moment important du week-end, elle a regardé la maman préparer le yum cha traditionnel, un genre de five o'clock tea, avec les fameux dim sum, mention spéciale pour les ha do si, un genre de toast frit aux crevettes, elle a noté la recette. Et je crois que Gracianne en a publié une.
    Ils lui ont donné du pain au fromage ce matin... très bon...donc tout va bien!

    RépondreSupprimer
  3. Ta fille vit un événement exceptionnel. A 16 ans ! C'est magique je trouve.
    Je l'envie terriblement et je suis contente pour elle à la fois. Qu'elle soit triste de les quitter me plaît beaucoup ; il s'est donc passé quelque chose entre eux.

    RépondreSupprimer
  4. On attendait des nouvelles!
    j'imagine sa tête devant le petit déjeuner proposé! c'est vrai qu'on sourit, mais quand même, quant on connaît le pain frais fait par papa, un peu dur l'immersion.
    y en aura des choses à raconter au retour!

    RépondreSupprimer
  5. hi hi hi (ooops... pardon) comme j'ai eu de la chance à 17 ans de partir pour la grande aventure en Europe... les dépaysements culinaires se situaient au niveau du Lager and Lime, du Hagis, du Shepherd's Pie ;-P et puis nous étions 500 étudiants ensemble sur un navire... alors... Elle va se souvenir de ce voyage toute la vie, Léna et qui sait, peut-être vous préparera-t-elle ces drôles de pattes de poulet (te dire ma réaction quand j'avais vu ce dim sum dans un resto chinois authentique à Toronto... j'avais souri et dit «No thank you») hi hi hi... elle vit une aventure merveilleuse! Tu es rassurée?

    RépondreSupprimer
  6. Et toi, Regardeuse, permets-moi de te gronder... toute ma vie, je n'ai jamais petit-déjeuné, moi non plus, et souvent pas déjeuné non plus... avec le résultat que l'on connaît. Le repas le PLUS important est le petit déj, puis une certaine discipline aussi sur la régularité des repas! Alors, wisen up, Regardeuse, et prends soin de toi... un petit muffin au maïs, peut-être?

    RépondreSupprimer
  7. Et bien je vais vous dire, moi j'adore ca les pattes de poulet frites, je m'en faisais de grands cornets a Taiwan.
    Je n'avais pas compris qu'elle ne parlait pas le chinois ta fille, effectivement, la communication doit etre un peu difficile. Heureusement que ce n'est que pour une semaine.
    Je suis restee quelques mois dans une famille taiwanaise quand j'avais 18 ans, c'etait tellement etrange, alors que je parlais un peu la langue pourtant.
    Par contre je n'ai jamais goute de riz gluant au poisson au petit dejeuner. Mais des you tiao, qu'on peut traduire par long-gras, des sortes de beignets tres longs, accompagnes de lait de soja chaud sucre. J'en ai developpe une sainte horreur du lait de soja.
    Ce que je prefere en Chine au petit dejeuner, ce sont les dim sum, et la soupe de nouille au boeuf pimente.
    Allez comprendre...
    Elle en a de la chance ta fille :)
    Ma recette de toats aux crevettes est Thai, donc un peu differente, mais nous on adore: http://undimanche.blogspot.com/2006/02/goter-thai-pour-nouvel-chinois.html
    lena, les petites fleurs sont en place, hier encore elles avaient l'air contente. Ce matin tout etait sous la neige, j'espere que ca n'aura pas souffert.

    RépondreSupprimer
  8. Gracianne, la petite fée a commencé le chinois depuis la rentrée à raison de 3h par semaine, alors elle se débrouille pour le quotidien mais c'est un peu juste pour exprimer ce qu'elle ressent. Elle dit que quand ils s'adressent à elle, c'est compréhensible mais quand ils parlent entre eux, c'est trop rapide.
    J'avais gardé ta recette dans un coin de ma tête, ça avait l'air si bon!
    Les fleurettes ne risquent rien sous la neige! La neige?? heureusement c'est encore bien ensoleillé ici, j'en profite pour vous, mais quelques degrés de plus seraient bien...

    Nives, je crois qu'elle ne boudera pas son plaisir! Elle m'a demandé ton adresse...

    Gato azul, la sauce à la menthe et le porridge m'avait pas mal dépaysée chez la Queen! Le hagis je n'aurais même pas imaginé!!!
    Je serais tout à fait rassurée quand elle sera de retour...

    RépondreSupprimer
  9. Lena, c'est la première fois que je trouve un sms aussi passionnant qu'un bout de roman...
    Je rêve de grands voyages...

    RépondreSupprimer
  10. et dire que je me damnerais pour du Congee (peut être pas au poisson ) mais ici quand nous sommes malade c'est Congée au poulet ou à l'oeuf & ciboules ...
    je ne connais pas La chine mais je vis avec un amoureux de ce Pays (mais pas de son gouvernement ça va sans dire ) qui a vécu là bas ..j'imagine ce que ta fille doit penser...
    Le Congée est Bon pour le syndrôme de Pré menopause juste comme ça au passage ...
    Garance

    RépondreSupprimer
  11. si peu de temps ces derniers jours que je découvre seulement maintenant et avec regret ce voyage en chine
    merci de nous confier ses impressions, de nous faire partager un peu de ce voyage avec elle, de soulager ton inquiétude peut-être, c'est beau et courageux de la laisser partir si loin sans savoir qu'elle fille va te revenir, c'est presque une vaenture familiale ce voyage de la petite en chine ? si l'actualité m'exaspère, je garde une fascination pour la chine, le pays, ses traditions, sa cuisine, ses architecture je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  12. Bravo pour la totale immersion, c'est courageux !Tu as dû regarder le voyage de la flamme d'un oeil particulier!
    Les récits de ta fille vont être si passionnants! Je garde un souvenir ébloui de "La passagère du silence" de Fabienne Verdier.
    Hâte d'avoir des nouvelles...

    RépondreSupprimer
  13. Dis, Léna... je me trompe ou : plus que trois petits jours avant le grand retour ?
    AH AH !! C'est vite passé tout compte fait non ?

    RépondreSupprimer
  14. L'oiseau migrateur revient MARDI ! J'ai pris la semaine pour dorloter, écouter, profiter...

    La flamme m'a inquiétée... On le savait déjà lors de l'attribution, qu'on accordait un symbole extraordinaire à une dictature...Pour cacher l'enjeu politique et économique, on nous a affirmé que la Chine serait ainsi obligée d'évoluer vers plus de démocratie et de respect des droits de l'homme.
    On voit que ses gouvernants se fichent de savoir ce que le reste du monde pense d'eux, les jeux leur assurent une magnifique propagande à l'intérieur même du pays...

    Mais je crois qu'elle découvre un pays fascinant, j'espère que les photos seront réussies...

    RépondreSupprimer
  15. un petit bout d'asie...
    merci pour le voyage...

    RépondreSupprimer